3h00 avec Pierre Jacquet, du domaine Binet Jacquet à Faugères

Dégustation - On a goûté, on a aimé - Portraits - Portraits de vignerons - 9 avril 2018

DOMAINE BINET JACQUET : TERROIRS MAGNIFIQUES, SELECTIONS MASSALES ET BIODYNAMIE

Tout commence par une rencontre dans la petite cave de Faugéres aux multiples recoins. Dans chaque coin sont rangés des cuves, métal et béton et des barriques de vieillissement. Le pressoir, à l’entrée est un magnifique petit pressoir hydraulique. Bienvenue dans une cave où les vignerons prennent réellement soin du raisin.

J’avais compris en goûtant les vins lors de La Levée de la Loire  que ce qui motivent Pierre & Olivier c’est bien le travail du terroir et le respect des cycles de la biodynamie. Clairement c’est avec des vignes heureuses qu’on fait de beaux raisins et c’est avec de beaux raisins qu’on fait du bon vin. Mais je n’avais pas saisi ce soucis d’une vinification tout en douceur et millimétrée. Et oui, le terroir ne fait pas tout.

Revenons à l’histoire du domaine.

Nous sommes donc à Faugères, dans un petit domaine de 9 ha, créé de toute pièces il y a 20 ans par Pierre Jacquet et Olivier Binet. De toutes pièces mais avec une vraie réflexion, projetant ce que devraient être le domaine et les vins dans 15/20 ans. L’idée était de combiner des terroirs magnifiques, une sélection parcellaire très fine et la plantation de sélections masssales provenant de Priorat, le tout en biodynamie. Les premières cuvées sortent en 2005 en remplissent cet objectif fixé d’équilibre avec une belle matière droite, une jolie minéralité et un taux d’acidité apportant de la fraîcheur sur les vins jeunes et un potentiel de garde. La gamme est structurée à l’espagnole avec un vin de domaine, une réserve et une grande réserve.

Domaine Binet Jacquet Faugères

Nous on aime les 3 vins de la gamme. Au moins c’est simple, c’est structuré à l’Espagnol.

Tradition 2016, le vin de domaine pour tous les jours. Ou presque. 13 € au domaine ou sur lesvinotonautes.com.

Réserve, issus de parcelles plus pointues, avec une partie vieillie en barriques. 19 €.

Et Grande Réserve 2015, whaou, quelle précision et quelle longueur. 32 €, pour les amateurs.

Un Faugères, en biodynamie, à 13 €. Ne passez pas à côté du domaine Binet Jacquet.

Domaine Binet Jacquet Faugères

Vous voulez passer un bon moment avec Pierre. Nous avons obtenu quelques créneaux dans l’année. C’est ici. 

 







Article précédent

Le numérique est partout : depuis les vignes jusqu’au client final, il gagne du terrain

Article suivant

Domaine Delesvaux, Anjou, la Loire en biodynamie





COMMENTAIRES


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.